A la rencontre des élèves du lycée Jeanne d’Arc de Nancy !

A la rencontre des élèves du lycée Jeanne d’Arc de Nancy !

26 November 2018 0 By Barbara Schmidt

Le 6 novembre dernier, Mark SaFranko s’est rendu au lycée Jeanne d’Arc, à Nancy, où il a fait la rencontre d’élèves de première et de terminale littéraires et de leurs professeures de littérature anglaise. Les lycéens ont d’abord eu l’occasion de poser leurs questions à l’auteur qui, fidèle à lui-même, y a répondu en toute sincérité. « Essayez-vous d’être original ou de correspondre aux attentes des lecteurs ? Lisez-vous les revues et critiques de vos livres ? Si vous n’étiez pas écrivain, que seriez-vous devenu ? Était-il difficile d’écrire sur le suicide ? ». Autant de questions intéressantes qui ont enrichi l’échange entre l’auteur et les élèves. Pour la deuxième partie de la rencontre, deux ateliers ont été proposés : le premier consistait à traduire un passage d’un des textes composés par Mark SaFranko et le deuxième à changer le point de vue adopté dans un paragraphe de God Bless America, un roman de ce dernier. L’écrivain est passé dans les rangs pour voir le travail des élèves et leur donner des conseils.

Les élèves étaient ravis de recevoir et d’avoir en face d’eux un auteur international : « c’est cool car on peut lui poser des questions qu’on ne peut pas retrouver sur internet ! », s’est exclamée une des lycéennes présentes. Une autre d’entre elles, Anya, a confié qu’écrire était plus qu’une passion pour elle et que cette rencontre avec un écrivain international était une expérience unique et fort enrichissante. Elle a pu s’identifier à l’artiste et à son processus d’écriture et était agréablement surprise par son humilité.

Du point de vue des professeures, recevoir Mark SaFranko est intéressant culturellement et littérairement parlant. C’est, tout d’abord, l’occasion de faire la rencontre d’un Américain et de sa culture. C’est un moyen également de rendre la littérature vivante et de proposer un cours différent où les élèves ont la chance d’exprimer leur créativité sans la pression du programme du baccalauréat. L’objectif des enseignantes était de les rendre plus ambitieux en sortant du contexte de la classe et en les encourageant à faire appel à leur imagination. Mission accomplie !

Hanane Benmokhtar

Etudiante de Master Langues et Sociétés / Mondes anglophones

 

Partagez !