Regards croisés sur la rencontre avec Mark SaFranko à la Librairie Gallimard du Monde Entier (Strasbourg)

Regards croisés sur la rencontre avec Mark SaFranko à la Librairie Gallimard du Monde Entier (Strasbourg)

27 November 2018 0 By Barbara Schmidt

Après une série de manifestations en Lorraine, c’est à Strasbourg que Mark SaFranko a fait escale, le mercredi 7 novembre à la Librairie Gallimard du Monde Entier. Accompagné de son éditeur M. Olivier Brun, il a rencontré son public français et a évoqué les temps forts de son parcours d’écrivain, en les ponctuant de lectures d’extraits de ses derniers romans.

La Librairie Gallimard du Monde Entier est un établissement qui vend exclusivement des livres étrangers et qui a vocation à accueillir des auteurs internationaux. L’auteur a été accueilli par le personnel de la librairie et par des étudiants de Licence 3 Information-Communication et d’Anglais de l’Université de Lorraine. M. Tello, représentant du Consulat des Etats-Unis a également fait le déplacement pour rencontrer Mark SaFranko avant que ce dernier ne s’exprime face à ses auditeurs. Le public était essentiellement constitué d’amateurs de littérature anglaise, connaissant l’œuvre de Mark SaFranko, d’étudiants et de néophytes du genre, qui souhaitaient rencontrer l’auteur. L’éditeur de Mark SaFranko, M. Olivier Brun l’accompagnait et a entrepris de traduire les propos de l’auteur tout en situant son œuvre en partie publiée aux Editions La Dragonne.

Retour sur l’œuvre de Mark SaFranko

Après une présentation de sa carrière et de son œuvre, Mark SaFranko a débuté la lecture d’extraits de nouvelles issues de ses recueils les plus récents publiés en France, « Incident sur la Dixième Avenue » (2016) et « Léger glissement vers le Blues » (2017). De sa voix grave et profonde à la fois, il a lu ses textes avec une force qui a fait immédiatement plonger le public dans son univers fictionnel, Olivier Brun lisant en parallèle les passages équivalents dans la traduction française de ceux-ci. La particularité de la fiction de Mark SaFranko réside dans le relatif parallèle qui peut être fait entre sa vie et le vécu de ses personnages. Il y a une mise en scène de l’auteur qui tend à mêler des récits autobiographiques avec une part de fiction et d’imagination. Ce genre littéraire d’autofiction trouve un fort écho auprès du lectorat français, mais rencontre un succès plus limité aux Etats-Unis.  Les auteurs Charles Bukowski et Henry Miller ont été évoqués durant la rencontre comme étant des influences majeures pour Mark SaFranko. Eux-aussi étaient davantage reconnus en Europe qu’aux Etats-Unis. Mark SaFranko est souvent décrit comme un auteur de littérature underground, mais il se revendique comme étant ancré dans différents registres, notamment la littérature classique. L’auteur est revenu sur son roman à succès « Putain d’Olivia » (2009), qui n’est plus disponible en français et se vend désormais à prix d’or. « Hating Olivia », en version originale, sera bientôt réédité en français aux Editions la Dragonne.

Un succès littéraire en Europe

L’auteur a ensuite débuté un échange avec le public et notamment sur les différences entre les marchés littéraires américain et européen. Mark SaFranko a évoqué les changements majeurs que connaît le monde de l’édition, avec la progression de l’autopublication, notamment sur Amazon. Les circuits traditionnels de publication et les petits éditeurs perdent en effet du terrain aux Etats-Unis. L’auteur a évoqué une nouvelle catégorie d’écrivains ne souhaitant plus être confronté à de potentiels refus de publication des éditeurs et qui ne passe ainsi plus par l’apprentissage de soi avant d’aller vers l’audience. Il nous a décrit une culture des ventes dans l’édition aux Etats-Unis, où il existe un fossé entre les auteurs à grand succès et ceux qui vivotent… il n’existe pas aux Etats-Unis d’écrivain de « middle class » comme en France. Les critiques littéraires y ont également fortement évolué étant donné qu’elles émanent aujourd’hui essentiellement des grands journaux américains : NY Times, LA Times…  Mark SaFranko nous a précisé être en passe de devenir presque exclusivement un écrivain français, ce qui a incontestablement une influence sur son style d’écriture.

Une séance de dédicaces a ensuite eu lieu, au cours de laquelle chacun a pu s’adresser directement à l’auteur. Mark SaFranko reviendra à Strasbourg le 12 janvier 2019 pour animer un atelier d’écriture créative.

Julien Muzet, étudiant de L3 Information-Communication

 

 

Mercredi 7 novembre, Mark SaFranko et son éditeur Oliver Brun étaient présents à Strasbourg, à la libraire Gallimard du Monde Entier. A l’occasion de la réédition du travail de SaFranko, par les éditions La Dragonne, nous avons eu droit à une lecture de deux extraits de ses nouvelles ; Léger glissement vers le Blues, hérité du spleen baudelairien, et Incident sur la 10ème avenue, lu en anglais par l’auteur puis en français par Olivier Brun.

Également présents lors de cette rencontre, des étudiants d’information et communication venant de Nancy et impliqués dans le projet ARIEL, des étudiants strasbourgeois et des membres de la revue Schnaps (https://revueschnaps.com/), une revue littéraire hétéroclite qui s’intéresse à la littérature américaine et à l’underground, et qui a publié une traduction de “Limbrake’s Date” de SaFranko dans son premier numéro. Ils étaient donc au bon endroit!

Amandine Pierron, étudiante en  Master 2 Langues et Sociétés / Mondes Anglophones

Partagez !