Les étudiants de M1 MEEF Documentation à la rencontre de Mark SaFranko (29 novembre 2018)

Les étudiants de M1 MEEF Documentation à la rencontre de Mark SaFranko (29 novembre 2018)

16 January 2019 0 By Barbara Schmidt

Pour un groupe d’étudiants en documentation, par définition intéressés par les livres sous leurs différents aspects, c’est une expérience intéressante de recevoir la visite d’un auteur pour échanger avec lui ; et même si peu d’entre nous le connaissaient par ses écrits, notre heure de discussion avec Mark SaFranko fut enrichissante à bien des points de vue.

Alors que nous avions préparé une assez longue liste de questions, cette rencontre se transforma vite en discussion libre sur des sujets variés plus qu’en interview centrée sur le travail particulier d’un écrivain. Notre invité étant ouvert et curieux de nous connaître, nous avons commencé par parler, sur son initiative, de nos études et de leurs particularités, sachant qu’elle n’ont pas d’équivalent aux USA. Ce fut l’occasion de parler de la culture du livre au sens général, de la différence d’appréciation qu’il peut y avoir entre nos pays et des différents niveaux et style de lectures. Notamment de son regard critique sur les comics américains et l’importance actuelle de leur adaptation au cinéma.

Plus ancré dans les histoires réalistes, SaFranko nous a fait part de la façon dont il est bien reçu par les lecteurs en France, pays plus ouvert, selon lui, aux écrivains décalés et au style très personnel dans leur genre. Peut-être aussi, selon lui, parce que le public français apprécie son côté critique vis-à-vis des Etats-Unis d’Amérique. Occasion pour nous de discuter des longs liens d’amitié historique entre nos pays et des occasionnelles piques que nos représentants politiques respectifs peuvent se lancer.

Pour des étudiants tels que nous, discuter avec Mark SaFranko nous a permis de mieux comprendre le mode de fonctionnement des éditeurs américains, si obsédés par le succès commercial que bon nombre de ses histoires ne sont même pas publiées dans son pays d’origine. Alors qu’en France, il travaille avec plusieurs éditeurs différents lui permettant de développer les différents aspects de son écriture.

Au passage, nous évoquons cette situation particulière qui peut unir un auteur et un traducteur. Assumant totalement, et avec un brin de regret, le fait de ne pas parler français, notre invité nous explique la confiance qu’il porte envers ses traducteurs pour transmettre les idées et les ambiances de ses écrits. Les discussions qu’il a pu avoir avec des lecteurs, lors de rencontres diverses qu’il a pu faire, le confortent dans le fait que ses traducteurs parviennent à transmettre dans notre langue ses messages littéraires.

Influence d’Henri Miller, moments de blocage alternant avec moments d’inspiration intense, anecdotes sur l’élaboration de certaines de ses histoires, projets d’écritures, tous ces aspects de sa vie d’écrivain, Mark SaFranko les a partagés avec nous, avec bonne humeur et franchise. Nous l’en remercions et garderons un agréable souvenir de cette courte heure de passage parmi nous.

Stéphane Ledoux et Nathan Remle – M1 MEEF Documentation

Partagez !